Accueil du site > Pages personnelles > Gardent Jérémy

GARDENT Jérémy

MNHN, Musée de l’Homme, 17 Place du Trocadéro

par Gardent Jérémy - publié le , mis à jour le

Statut : Post-doctorant
Contact :

Équipe de recherche
- Systématique et catégorisation culturelles (SCC)


Recherches en cours

Mes recherches actuelles portent, dans le cadre du projet Kundi, sur l’analyse comparative de harpes d’Afrique centrale. Environ 200 harpes ont été décrites lors de missions effectuées par différents membres de l’équipe au musée du quai Branly (Paris), au musée royal de l’Afrique centrale (Tervuren) ou au Gabon. Plusieurs centaines de paramètres physiques et contextuels ont été utilisés lors de ces descriptions. L’analyse de ce jeu de données pourrait dans un premier temps apporter des informations quand aux spécificités culturelles et géographiques de la facture des harpes d’Afrique centrale. Elle pourrait aussi éclairer l’histoire de ces harpes et renseigner sur les échanges culturels passés entre les populations de cette région.


Thèse

J’ai soutenu ma thèse de doctorat, réalisée sous la direction de Sylvie Le Bomin et Evelyne Heyer, le 30 juin 2017.

Résumé. Les musiques du Gabon semblent se distinguer par certains aspects importants des autres musiques d’Afrique centrale, en particulier du Cameroun et de Centrafrique. Cette singularité pourrait être liée à l’histoire complexe des populations de cette région. L’histoire de ces musiques, aujourd’hui presque inconnue, pourrait aider à mieux comprendre celle des personnes qui les pratiquent. Cette thèse explore l’utilisation des méthodes d’inférence historique, développées parallèlement en philologie, en systématique biologique et en linguistique historique afin de retrouver l’histoire des musiques et des populations. J’étudie un jeu de données obtenu par l’analyse (via les outils de la systématique musicale) de près de 200 pièces voco-instrumentales collectées dans une vingtaine de populations provenant de différentes régions du Gabon. Cette recherche nourrit des questionnements empiriques et théoriques concernant l’usage de la musique comme source historique, mais aussi sur la pratique de l’interdisciplinarité.


Établissement : Muséum national d’histoire naturelle